Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 21:11

pochtel1.jpg

Pochette téléphone, le retour. Après les deux pochettes réalisées pour le téléphone de son namoureux (la première ayant été portée disparue quelques semaines après sa naissance), Atchoum a reçu son nouveau téléphone (ZTE Blade, le même que son frère jumeau) qui en réclamait aussi une pour protéger son écran !

Qu’à cela ne tienne : tiens un objet à coudre sans le donner ensuite, ça fait du bien aussi parfois de se faire plaisir. Du tissu bleu clair pour l’intérieur et du rouge pour l’extérieur, pour le retrouver facilement dans le fond du sac.

Bon, le but du blog (cf intro) est de parler des ratés alors disons-le directement : le principal problème a été le tissu rouge. Acheté dans le rayon ameublement, c’est un tissu épais et d’un beau rouge. Mais, parce qu’il y a un « mais » qui fait rater, il est tout sauf pratique pour les petits travaux comme une pochette. Et pour cause : il s’effiloche à fond. Du coup, deux essais ont été nécessaires pour parvenir à une pochette assez large pour le téléphone. En fait, il faut tailler très large avant de commencer à coudre avec ce tissu. Sinon, lors de la couture, comme il s’effiloche, la taille du tissu diminue de plus d’un centimètre.

Dommage qu’il soit si peu facile à travailler, parce que le rouge est vraiment très vif et pile poil comme Atchoum l’aime. Mais bon, on va pas gâcher comme disent les grand-mères, il est simplement à réserver pour les travaux qui ne sont pas au centimètre près (genre des sacs, quoi).

Sinon, la partie qui se rabat, la languette, a été cousue entre les deux tissus (la doublure bleue et le rouge) pour plus de solidité et que ce soit plus joli.

Au départ, Atchoum souhaitait mettre un morceau de carton entre les deux tissus pour rigidifier la pochette, mais finalement c’est inutile : les deux tissus sont suffisamment épais pour protéger l’écran du téléphone efficacement (surtout qu’il a déjà une coque pour le reste). Un morceau de scratch adhésif est ajouté pour fermer la pochette. Et une heure plus tard (+ la nuit pour la colle, on s’entend bien), la voilà ! Le téléphone semble ravi et espère vivre une longue et heureuse vie. Evidemment, elle aura le droit à son étiquette dès que le fer à repasser sera de sortie

Aspect technique : Bon l’adhésif ne colle en fait que le plastique ou sur des objets, mais pas le tissu. Du coup, la technique consiste à mettre de la colle à tissus entre le tissu et le scratch  et la laisser sécher toute la nuit. Ainsi le plastique du scratch « fond » et colle bien au tissu. Par contre, il ne faut pas dépasser avec la colle sur le tissu pour que ce soit propre et joli, donc molo quand on appuie sur le tube.

Ah oui et puis une autre galère : la languette. Parce que le tissu est très épais, du coup pour retourner la languette (afin que la couture ne se voie pas et donc que le bord du tissu soit à l’intérieur), il faut coudre puis la retourner. Quelle galère, un ongle y a laissé un bout de sa vie. Il y a sûrement une technique pour éviter de se faire mal, mais le coup de l’épingle à nourrice ne marche pas sur un tissu si rigide et une si petite longueur et largeur. Le but du jeu, de toute façon, est d’apprendre et de s’améliorer, non ? ;-)

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Pochettes
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 22:06

Etiquettes. Parce que depuis toujours Atchoum aime bien personnaliser ses affaires, toutes ses affaires, elle a fait faire (ça fait beaucoup de fois la syllabe faire dans cette phrase) des étiquettes à son nom. Des étiquettes thermocollantes à l'image du Atchoum qui est dans la colonne de droite. Du coup, un coup de fer (cette fois ça passe) à repasser et le tour est joué. Bon, ce ne sont pas de belles étiquettes tissées comme les couturières en rêvent donc il ne faut pas espérer une super qualité comme les grandes marques ou même qu’elles soient sublimes, mais pour personnaliser des créations lorsqu’on est débutante comme Atchoum, c’est une bonne solution car pas chère. En plus pas de problème pour les coller donc pas mal pour éviter de se prendre la tête à tenter de coudre un mini bout de tissu. Quand on débute, on cherche simple, le plus simple.

Le site qui fait ces étiquettes est Nomitouch. On peut choisir sur combien de lignes on veut écrire, etc. Et comme les lignes sont longues, il est possible de doubler le nombre d’étiquettes (si on a un court nom, comme Atchoum, à inscrire). Résultat : 7 euros (frais de port compris) les 100 étiquettes avec écrit Atchoum et la petite spirale pour décorer. Pour les résistants au thermocollant il est possible de les avoir en autocollant. Il y a plein de techniques pour personnaliser au maximum les étiquettes, mais bon, il faut avoir le temps et Atchoum n’en a pas trop.

PS : si des couturières passent par là et ont des bons plans pour faire des étiquettes tissées, Atchoum est toujours preneuse :-). Merci.

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Divers
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 20:59

sacatarte.jpgSac à tarte, le retour, en pas pareil. C’était trop tentant. Forte de sa réussite, Atchoum s’est dit qu’elle avait bien encore envie de faire un sac à tarte. Elle a alors pensé à une de ses tatas qui ramène souvent des gâteaux dans des torchons fermés par des nœuds. C’est donc reparti pour un tour :-) Avec cette fois-ci l’idée d’en faire un un peu plus grand pour mettre des plats ronds à gâteaux, plus haut que les plats à tarte. Bah oui, sa tata en question est maîtresse (encore pour quelques mois…), elle est donc habituée à trimballer des plats ! Et, la pauvre, elle n’a même pas de sac à tarte ! Atchoum doit y remédier. Du coup, avec de la toile enduite (et sans casser d'aiguille cette fois), parce que ça lui paraissait plus "solide" pour les plats plus lourds que ceux à tarte. Sinon il est plus large mais sinon même taille à quelque chose près. 

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Sacs
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 20:33

sactarte1.jpg

Le sac à tarte. Lorsqu’Atchoum à découvert la couture et les multiples (supers) blogs sur le sujet, elle s’est vite rendue compte que le sac à tarte était un classique, pour ne pas dire un passage obligé. L’équivalent de l’éclair au chocolat pour l’apprenti pâtissier. En plus, il y a le mot « sac » dedans, ça ne pouvait que lui plaire. Du coup, elle a voulu aussi le tenter. En prenant un des multiples modèles de tutoriels disponibles sur le net, elle a créé son premier sac à tarte. Forte de sa réussite, un second. Bon, faut l’avouer, les deux ne font pas vraiment la même taille : Atchoum s’est rendu compte qu’elle avait regardé deux tutos différents pour les deux… Elle aurait sans doute du faire els deux en même temps, mais imaginez si elle avait raté le premier ? Pas grave car dans les deux passe un plat à tarte grand diamètre, c’est le principal, non ? Un coup de fer à repasser par-dessus et c’est top. Bref, Atchoum a réussi son éclair au chocolat ! :-)

Un des multiples tutos dispo

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Sacs
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 12:31

La première jupe. Atchoum avait une jupe achetée il y a dix ans qui lui plaisait bien mais qui était trop petite. Comment ça, elle ne rentre plus dans du 34 ? Bref, elle s’est dit qu’il ne lui paraissait pas impossible d’en refaire une avec ce modèle. Du coup, en fouillant dans les sacs de tissus, elle est tombée sur un beau tissu bleu ramené d’Italie par sa Bella Sorella. Ni une, ni deux, du jersey bleu marine pour faire la doublure et c’est gagné. Enfin presque. Pour les mesures, pas de problème, Atchoum avait tout bien mesuré. Mais une fois les premières pièces cousues, elle a essayé… les mesures ne tenaient pas compte de la couture. Résultat : une seconde jupe en taille 34. Bien heureusement, ce n’était pas trop tard, mais le tissu est coupé, donc il faudra rajouter un morceau ce qui n’est pas joli mais bon, Atchoum se dit que c’est toujours mieux que de ne rien en faire.

En cours de réalisation

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Vêtements
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 12:28

sacbicolore-copie-1.jpg

Un sac bicolore. Quand Atchoum veut se lancer dans un sac sans modèle, elle effectue un prototype avec des serviettes en papier et des épingles. Ensuite, elle s’attelle à la tâche. Cette fois à partir de tissus rayé et de jersey violet. Un sac de printemps. Première erreur : utiliser du fil qui casse tout le temps. Pourtant, elle aura du s’y reprendre à 14 fois avant de comprendre le problème. Si le fil jaune casse sans cesse dans la machine c’est qu’il n’est pas fait pour ça ! En lisant (enfin) l’étiquette (précieusement gardée, pourquoi, on ne sait pas), Atchoum s’est rendue compte qu’il s’agissait de « fil à bâtir ». Et maintenant elle le sait, le fil à bâtir n’aime pas la machine. On continue donc avec un fil normal, polyester tout con. Et ça marche, miracle ! Bon, Atchoum confesse ne pas aimer de trop la façon dont elle a attaché les anses, mais en attendant de découdre pour recommencer (ce que Atchoum aime bien, c’est son truc), elle réfléchit à comment faire mieux. D’ailleurs, quelques temps après elle les a refaites. Assez contente de son sac inventé par elle, elle regrette cependant sa taille. Elle garde le concept, mais la prochaine fois elle le fera en plus grand. Sinon, la photo ne rend pas la vraie couleur : le jaune est bien plus marqué, "en vrai".

 

Aspect technique : tenter des finitions au top. Toutes les coutures sont faites après avoir replié le tissu, du coup, c’est plus joli mais aussi plus long.

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Sacs
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 12:26

trousse-copie-1.jpg

Pochette fourre-tout rayée. Un joli tissus et une trousse à bordel de sac à main qui déborde. Atchoum a donc décidé d’y remédier. Comment : en faisait elle-même une trousse plus grande. C’est magique quand même la machine. Une doublure dans un tissu assez solide pour éviter que les contenus ne percent le beau tissu et c’est gagné.

Aspect technique : première fermeture éclair. Pas de grosses difficultés car le mode d’emploi de la machine explique bien comment procéder avec le pied adapté.

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Trousses
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 12:26

Sac façon grande marque. Passionnée de sacs, Atchoum a tenté de reproduire sa version des sacs de luxe. N’ayant pas encore les moyens de se fournir en cuir (oui, Atchoum le sait, c’est scandaleux), elle a décidé de le substituer discrètement à de la toile cirée. Choisissant une couleur proche du cuir (ou pas), le rouge, elle a pu avoir le même rendu au niveau des pliures ou aspects que le cuir. Bref, Atchoum s’y croit à fond. Elle confesse ne pas s’être foulée pour la fermeture. Mais considère que c’est un sac pour le printemps, donc sans risque de pluie pour entrer dans le sac. Assez contente du rendu, elle a néanmoins eu plusieurs trous dans ses petits doigts pour coudre l’attache à la main. Transpercer la toile cirée n’est une mince affaire avec une petite aiguille, ou alors elle a vraiment des aiguilles de merde mais en tous les cas une d’elle s’est tordue…

Aspect technique : la machine à coudre n’aime pas forcément les multicouches de toile cirée donc attention au choix des aiguilles…

Photo à venir

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Sacs
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 12:25

berlingot-copie-1.jpg

Collier de berlingots en tissus. Une idée encore sortie d’on ne sait où : Atchoum a décidé de faire des colliers de berlingot en tissu. Oui, oui, des. Sauf que l’ambition fut de courte durée et elle en a fait un. Qu’elle aime, mais n’a pas envie de le refaire. Non seulement, la coupe du tissu doit être rigoureuse (pour que tous aient la même taille), mais en plus il faut coudre à la main un des côtés. Ben oui, Atchoum a passé la machine d’un côté, rempli de trois boules de cotillons, mais pour le fermer, il lui a fallu prendre l’aiguille et y aller toute seule. Bref, un plan un peu galère et beaucoup de temps passé pour pas grand-chose. Fausse bonne idée. A moins de remplir les berlingots de lavande ou un truc comme ça  qui s’écrase (et alors on peut passer la machine sur le second coté) pour les mettre dans le placard. Atchoum ne sait pas, mais à part pour en faire des portes clés (donc un seul de temps en temps), elle n’en refera pas 50 pour des colliers.

Aspect technique : trouver ensuite une aiguille assez grosse pour faire passer le fil pour rassembler les berlingots.

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Divers
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 12:24

agenda.jpg

La couverture pour l’agenda. Qui dit nouvelle année qui approche, dit agenda. Et comme Atchoum est très difficile pour le choix de son agenda, elle s’y prend en avance. Une fois la pièce trouvée, Atchoum s’est dit qu’il lui fallait une protection… Encore une bonne excuse. En plus, la grand-mère couturière d’Atchoum lui a appris comment poser du biais. Du coup, après avoir essayé, réessayé, re-réessayé et plusieurs fois décousu, Atchoum est parvenue à ses fins. Sauf que, le biais avait été mal géré. Et oui, Atchoum avait laissé de la marge (mais pourquoi cette idée ?) pour poser le biais, du coup, c’était moche, trop grand. Bref, Atchoum a donc décousu du biais (ça occupe) et coupé le tissu avant de le recoudre. Ce n’est pas parfait, mais bon, pour une première tentative, on a vu pire.

Aspect technique : la pose du biais. Pas compliquée si on prend son temps. La première étape est de d’épingler le biais face intérieure (ouvert) sur le bord du tissus. Ensuite, on coud tout le long de la pliure du biais. Ensuite, on retourne le biais de l’autre côté du tissus. On coud alors le biais le plus proche du bord extérieur du biais. Et voilà !

Repost 0
Published by couturefacilebyatchoum - dans Divers
commenter cet article

Recherche

Archives

Catégories